Menu

Comment être un leader authentique en période de turbulences (et pourquoi c’est important)

Monika Barton
Sep 09, 2021

Le monde a radicalement changé ces derniers mois. Bien qu’il s’agisse d’une situation probablement temporaire, notre sens de la normalité a été modifié. La crise actuelle va incontestablement modifier de nombreux aspects de notre vie et nous obliger à adapter nos comportements.

À l’heure actuelle, nous sommes confrontés à de multiples inconnues. Cette atmosphère soulève toute une série d’inquiétudes : après tout, notre cerveau est biologiquement programmé pour comprendre et anticiper le danger. Malgré cela, beaucoup d’entre nous font face à d’énormes difficultés liées à notre santé physique et mentale, à la façon dont nous travaillons et générons un revenu, et à la perte de liens sociaux. Naturellement, nous nous tournons vers nos leaders pour nous guider, obtenir des conseils et entendre des paroles rassurantes pour aller de l’avant.

En tant que société, nous nous sommes déjà remis de situations difficiles, comme les crises économiques de 2001 et de 2008. Nous le ferons à nouveau. Le temps des épreuves cède la place à de nouvelles opportunités et nous offre une chance de grandir et de nous développer.

Nous nous sommes récemment entretenus avec Nick Van Dam, directeur de l’apprentissage à l’Université IE, et Jacqueline Brassey, directrice de l’apprentissage chez Mckinsey &Co, au sujet de la gestion des forces, du leadership authentique et de la stabilité émotionnelle en période de stress et d’incertitude.

“Pour diriger avec succès des organisations et des équipes, tout commence par soi-même.”

Pourquoi un leadership authentique doit commencer par soi-même

Alors que les émotions sont vives, les leaders doivent gérer les équipes et les organisations sous une pression croissante. Des sentiments tels que l’anxiété, la peur et l’insécurité ont un impact sur le bien-être physique et mental de tout le monde.

Pour assurer la sécurité psychologique dont ils ont tant besoin, les leaders eux-mêmes doivent commencer par porter leur attention sur eux-mêmes. Comme en cas d’urgence, lorsque vous devez mettre votre masque à oxygène en premier, les leaders doivent veiller à leur propre bien-être avant de pouvoir fournir un soutien significatif aux autres.

“Pour diriger avec succès des organisations et des équipes, tout commence par soi-même,”, explique Nick.

En régulant vos propres émotions et en reconnaissant les déclencheurs de stress, vous pouvez commencer à comprendre vos forces et vos faiblesses individuelles. De plus, en tant que leader, vous devez rester calme et posé, ce qui signifie être capable de vous détacher de situations émotionnellement chargées afin de pouvoir prendre des décisions claires et équilibrées.

DECOUVREZ PAR NOS EXPERTS SUR LE WEBINAIRE: HOW TO COMPOSE A WORLD-CLASS RFP

Comprendre l’impact du stress et comment le gérer

Le stress peut se manifester de différentes manières et à différents degrés. Vous pouvez vous sentir un peu tendu ou nerveux, mais vous pouvez aussi être confronté à une paralysie mentale totale limitant votre perspective et votre capacité à agir. Dans le monde d’aujourd’hui, les déclencheurs peuvent être peu importants mais nombreux. Cela peut aller de l’affreuse faute de frappe au cours d’une présentation, jusqu’à votre enfant qui s’invite à votre webinaire en direct. Ce ne sont pas les situations de vie ou de mort auxquels bon nombre de membres du corps médical sont confrontés en ce moment, mais elles ont néanmoins un impact fort pour la plupart d’entre nous.

Selon les neurosciences, un peu de stress peut être une bonne chose. Le stress peut aider à rester concentré et vif d’esprit. Cependant, quand il y a trop de stress et que celui-ci prend le dessus, nous ne pouvons pas nous sentir en sécurité et, dans des situations extrêmes, le stress peut nous paralyser, voire provoquer des évanouissements.

Que pouvez-vous faire contre cela ?

1. Assurez-vous d’avoir un excellent « système de maintenance »

You’re not running a short sprint but rather a marathon. Therefore, you must look after your health and vitality in a sustainable way. There are five keys areas to focus on: getting enough sleep, eating a healthy and nutritious diet, exercising regularly, awareness and calming practices like yoga and meditation.

2. Se concentrer sur les choses vraiment importantes

La science nous dit qu’en période de stress, il faut utiliser notre cerveau pour nous concentrer sur les choses qui sont vraiment importantes. Parce qu’avoir un but précis est un puissant antidote à l’impact de l’anxiété et de la peur. Demandez-vous, pourquoi cette chose que vous faites est importante maintenant ? En vous connectant et en identifiant ainsi le sens de votre travail, vous générez une énergie positive qui vous permet de garder le cap.

3. Utilisez mieux votre voix

Pour rester calme et aider les autres à faire de même, entraînez-vous régulièrement à respirer à partir de votre ventre (plutôt que de votre poitrine), parlez plus lentement et à un volume inférieur – laissez tomber votre voix d’une octave. Ces gestes simples stimulent le nerf vague, qui est responsable de votre système nerveux interne, vous aidant à réduire le stress et activer votre capacité de relaxation.

4. Développer et utilisez votre curiosité

Ce dont nous avons besoin aujourd’hui plus que jamais, c’est de compassion envers soi-même, de capacité à pardonner et de favoriser un état d’esprit de croissance personnelle. En vous affirmant, en gardant l’esprit ouvert et en étant curieux, vous pouvez cultiver un espace psychologiquement sûr et créer une distance avec les schémas de pensée négatifs. Par exemple, lorsque vous vous joignez à une réunion de travail, plutôt que de vous concentrer uniquement sur les résultats ou de porter des jugements rapides, affirmez-vous et essayez de comprendre le « pourquoi » autant que le « comment ».

5.Pratiquez l’acceptation par l’Action

Nous souffrons tous intérieurement de la critique, encore plus lorsque nous sommes stressés. Dans de tels moments, reconnaissez vos émotions et tenez-les, métaphoriquement et physiquement, en plaçant votre main sur votre ventre ou votre cœur là où les émotions sont les plus fortes. Selon la théorie du cadre relationnel, en acceptant vos pensées (plutôt que d’essayer de les chasser), vous pouvez apprendre à les traiter comme temporaires et non comme la vérité absolue.

DECOUVREZ LES 5 ETAPES AFIN DE MIEUX GERER SON STRESS POUR
LES LEADERS PAR JACQUI BRASSEY

Les leaders en tant qu’exemples

Dans des situations difficiles, les gens prennent leurs repères comportementaux sur leurs leaders. À l’heure actuelle, les gens s’attendent (et ont besoin) que leurs leaders soient empathiques, honnêtes, optimistes et communicatifs. Ce n’est pas le moment de faire des réunions à huis clos ou d’envoyer des messages codés. En tant que leader, naviguer dans des eaux agitées exige plus qu’une simple participation active au travail. Il faut s’engager à découvrir comment vos subordonnés se sentent et ce qu’ils traversent. Essayez de vous mettre à leur place afin de mieux comprendre leurs préoccupations et leurs inquiétudes.

En outre, le flux constant de nouvelles informations est accablant, voire inquiétant. En réponse, il est encore plus important pour les leaders de favoriser la confiance en organisant régulièrement des mises au point, des mises à jour et des sessions de questions-réponses. Il peut être tentant d’éviter l’inconnu, mais les leaders doivent se rappeler qu’il est raisonnable de ne pas avoir toutes les réponses. Admettre que vous ne savez pas quelque chose, tout en promettant de partager l’information une fois que vous l’aurez, c’est faire deux choses importantes : vous démontrez votre capacité d’honnêteté et de vulnérabilité, et vous renforcez la confiance de vos collaborateurs.

Adoptez un état d’esprit de croissance personnelle.

« Il n’y a rien de plus déprimant que de travailler pour un leader qui ne croit pas en l’avenir », observe Nick. Mais nous ne parlons pas de fausse positivité pour le plaisir. Au lieu de cela, il s’agit d’exploiter et de répondre aux opportunités telles qu’elles apparaissent. Par exemple, de nombreuses organisations inventent ou accélèrent leur digitalisation en réponse aux changements des pratiques de travail. Par conséquent, c’est un excellent moment pour investir en soi, acquérir de nouvelles compétences et capacités, et s’impliquer dans des activités professionnelles essentielles pour le futur.

« Le leadership est essentiel en période de turbulences. Mais il incombe à tout le monde d’agir et d’assumer ses responsabilités. »

Pour conclure

Le leadership est essentiel en période de turbulences. Mais il incombe à tout le monde d’agir et d’assumer ses responsabilités. Et, c’est généralement dans une crise que nous voyons des gens auxquels on ne s’attendait pas se lever et faire preuve de leadership. Il s’agit d’avoir l’humilité d’accepter qu’on ne peut contrôler que les choses qu’on peut contrôler, et d’accepter les choses que l’on ne peut pas contrôler. En tant que leader, c’est à vous de porter votre organisation et vos subordonnés en parlant régulièrement, en étant ouvert et en créant un espace de sécurité pour chacun.

For a direct learning experience with Nick van Dam and Jacqui Brassey, CLICK HERE to access our recent webinar exploring the dynamic depth and detail of leadership in turbulent times.

Nick van Dam and Jacqui Brassey discuss authentic leadership through emotional flexibility

 

Monika Barton

Monika Barton

Monika Barton is a content writer and researcher with over 15 years of management and communications experience in the public and private sector in the U.K. She specialises in writing about H.R., the employee experience, and disruptive technologies and their impact on the world.